Actierra au service du vivant Actierra au service du vivant
  • LIGNE 18 DU MÉTRO DU GRAND PARIS EXPRESS
    © Actierra
Aménagement durable
Bâtiment durable
Biodiversité
Eau
Environnement réglementaire
Pilotage 360

Ligne 18 du métro du Grand Paris Express

Palaiseau (Essonne)

    Maître d’ouvrage
    Société des Grands Projets (SGP)
    Partenaires
    Ingérop (mandataire), Artélia, Arcadis, Atelier JF Schmit Architectes, Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni
    Années
    2016-2026

    Maîtrise d’œuvre sur le tronçon Aéroport d’Orly – Versailles Chantiers

    La Société des Grands Projets a confié au groupement Icare, dont Ingérop Conseil et Ingénierie est mandataire, la maîtrise d’œuvre des ouvrages de génie civil et des aménagements nécessaires à la réalisation de l’infrastructure de transport pour le tronçon Aéroport d’Orly (gare non comprise) – Versailles Chantiers (gare comprise) de la ligne verte (18) du Grand Paris.

    Le groupement comprend trois ingénieries dont Ingérop mandataire (Artelia Ville et transport et Arcadis) et cinq architectes (Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni, JF Schmit).

    Ingérop Conseil & Ingénierie se fait accompagner de l’ensemble de ses filiales dont Actierra pour les missions environnementales.

    MISSION

    • Pilotage environnemental et suivi environnemental de travaux
    • Études d’environnement réglementaire : réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale – volets loi sur l’eau, espèces protégées et défrichement, actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Artélia), conformément aux décrets 2016-1110 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale
    • Biodiversité : mesures de génie écologique – déplacement d’espèces végétales patrimoniales ; maîtrise d’œuvre complète des mesures compensatoires depuis la définition des protocoles jusqu’à la direction de l’exécution des travaux
    • Gestion des déblais, en priorisant le réemploi des matériaux, des études de conception, cadrage des pièces marchés et suivi en phase travaux
    • Conception environnementale :
      > De la ligne : participation à la conception technique du projet (en phase d’avant-projet et projet), pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets, via notamment l’utilisation du logiciel Carboptimum© pour l’évaluation des émissions carbone
      > Du centre d’exploitation : accompagnement à la certification bâtiment industriel du centre d’exploitation et études techniques environnementales (études de confort, santé, énergie et carbone)

    SPÉCIFICITÉS

    • 35 km de ligne dont 14 km en aérien
    • 2 puits de départ avec 4 tirs de tunnelier
    • 9 nouvelles gares, dont 6 gares souterraines et 3 aériennes
    • 2 gares en correspondance
    • 2 sections de transition tranchée couverte/tranchée ouverte entre la section aérienne et la section souterraine
    • 24 ouvrages annexes : puits de secours ou de ventilation
    • 1 centre d’exploitation et de maintenance

    Le groupe Ingérop est en charge du centre d’exploitation (SMR-SMI et DL-PCC), des gares souterraines d’Antonypole, Massy Opéra, Saint-Quentin est, Versailles Chantiers ainsi que d’une partie des tronçons de tunnel et des viaducs.

    Participer à des projets à impact positif

    Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

    • Evry-courcouronnes Essonne Seine-et-marne
    Aménagement durable
    Biodiversité
    Eau
    Environnement réglementaire
    Pilotage 360

    Extension de concession sur l’A6 et la RN 105

    Sud-Est de l'Île-de-France

      Maître d’ouvrage
      APRR
      Partenaires
      Ingérop, Sage, Strates, AVLS, Géos
      Années
      2023-2030

      Amélioration de l’infrastructure routière pour une meilleure attractivité du territoire

      Cette mission, qui s’inscrit dans le cadre du PMAU Paris (plan mobilité aménagement urbain) mené par APRR, concerne la conception et la réalisation de l’opération comprenant :

      • L’extension de concession de l’A6 Paris depuis l’échangeur avec la RN37 jusqu’à celui avec la N104 Est, sur 16 km
      • L’extension de concession de la RN 105 jusqu’au giratoire de Melun sur 1,5 km
      • L’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal le long d’A6

      Treize communes sont concernées pour l’A6, et deux pour la RN 105.

      L’objectif principal de ce projet est de faire de cet axe stratégique un levier d’attractivité pour les territoires en améliorant la qualité de service pour l’usager et en offrant de nouvelles opportunités de se déplacer. Ainsi, il est prévu les aménagements visant à :

      • Fluidifier et sécuriser l’infrastructure :
        une des priorités est d’améliorer l’accessibilité de l’infrastructure, pour une meilleure fluidité du trafic. L’enjeu n’est pas de rouler plus vite, mais de permettre aux usagers de se déplacer plus facilement.
      • Décarboner les mobilités :
        dans l’optique de réduire les congestions, l’autoroute urbaine doit sortir des configurations « auto-solistes » pour être résiliente, ouverte aux nouvelles mobilités partagées et actives, et connectée aux transports collectifs urbains.
      • Renforcer le confort des riverains :
        l’autoroute urbaine est une infrastructure qui s’intègre au milieu urbain et à son environnement pour être au service des habitants.
      • Réaliser des aménagements au service du vivant :
        la création de nombreux bassins pour protéger les milieux environnants et le développement des continuités écologiques répondent à ses objectifs.

      MISSION

      • Cadrage règlementaire, planification et ordonnancement des études et procédures règlementaires nécessaires à la réalisation du projet
      • Pilotage des prestataires en charge des études spécifiques (études écologiques, études eaux superficielles et souterraines)
      • Dossier de concertation sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP)
      • Dossier de DUP
      • Dossier d’autorisation environnementale :
        > Volet étude d’impact, y compris modélisations air-santé
        > Volet Loi sur l’Eeau
        > Volet évaluation des incidences Natura 2000
        > Volet demande de dérogation espèces protégées
        > Volet patrimoine

      • Assistance du MOA pour l’ensemble des procédures environnementales et leur instruction, ainsi que pour la phase de chantier, pour la mise en place des compensations

      SPÉCIFICITÉS

      • Sections à très fort trafic (70 000 à 100 000 v/j)
      • Projet situé en zone urbanisée pour sa moitié nord et en zone rurale pour sa moitié sud
      • Forte sensibilité écologique, notamment avec la vallée de l’Essonne
      • Plusieurs cours d’eau traversés
      • Intégration de mesures assurant la préservation de l’environnement (évitement, réduction et compensation)
      • Interface avec les équipes de conception technique et les prestataires en charge des études spécifiques
      • Gestion des eaux pluviales (bassins multifonctionnels)
      Participer à des projets à impact positif

      Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

      • Ligne 17-Paris
        © Dietmar Feichtinger Architectes / Société du Grand Paris
      Biodiversité
      Eau
      Environnement réglementaire

      Ligne 17 nord du Grand Paris Express

      Le Bourget (Seine-Saint-Denis) – Le Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne)

        Maître d’ouvrage
        Société des Grands Projets
        Partenaires
        Sweco (mandataire), Ingérop, AIA
        Années
        2016-2025

        Conception environnementale et dossier d’autorisation environnementale

        La Ligne 17 Nord du Grand Paris Express est une ligne de métro automatique longue de 20 km et qui reliera Le Bourget RER et Le Mesnil-Amelot, via l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Cette ligne est composée de deux sections souterraines complétées par une section aérienne en viaduc entre Gonesse et Tremblay-en-France.
        Dans le cadre du marché de maîtrise d’œuvre de l’infrastructure, les ingénieurs environnement d’Actierra, filiale du groupe Ingérop, réalisent les missions suivantes :

        • Conception environnementale du projet : participation à la conception technique du projet, pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets
        • Réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale : volets Loi sur l’Eau et Espèces protégées. Actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Iris Conseil), conformément aux décrets 2016-11/10 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale.

        MISSION

        • Conception environnementale
        • Dossier d’autorisation environnementale
        • Biodiversité

        SPÉCIFICITÉS

        Par son tracé alternant sections aériennes et sections souterraines dans des environnements variés, la Ligne 17 du Grand Paris Express est susceptible d’impacts sur l’ensemble des domaines environnementaux. Ingérop, responsable des études environnementales, intervient dans la production, le pilotage et la coordination de nombreuses études thématiques :

        • Production et coordination des inventaires écologiques, inventaires zones humides
        • Pilotage et coordination des études hydrogéologiques, vibratoires, électromagnétiques, de pollution des sols et d’insertion paysagère

        CARACTÉRISTIQUES DE L’OUVRAGE

        • 2 tunnels de 6 km chacun
        • 2 puits de départ de tunnelier par tronçon
        • 4 gares souterraines
        • 15 ouvrages annexes
        • 1 section aérienne de 5,5 km dont un viaduc de 3 km
        • 1 gare aérienne en correspondance avec le RER (Parc des Expositions)
        Participer à des projets à impact positif

        Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

        • Restauration et aménagement du Grand Palais
          © Chatillon-Architectes
        • Place centrale du Grand Palais
          © Chatillon-Architectes
        Bâtiment durable
        Biodiversité

        Restauration et aménagement du Grand Palais

        Paris
        Nef du Grand Palais

          Maître d’ouvrage
          Réunion des musées nationaux – Grand Palais
          Années
          2020-2025
          Surface
          70 000 m2

          Restauration des grandes galeries du Grand Palais

          Le Nouveau Grand Palais accueillera dans ses Grandes Galeries de grandes expositions pensées pour un très large public. Il s’agit d’une renaissance pour ce monument édifié pour l’exposition universelle de 1900, dont un des objectifs est de réhabiliter entièrement les Grandes Galeries dans leur hauteur et leur luminosité d’origine.

          Le programme des aménagements à réaliser décline cinq enjeux principaux :

          • Augmenter la capacité d’accueil de 16 500 à 25 000 personnes
          • Créer des surfaces utiles supplémentaires
          • Faciliter l’accès du public avec un hall d’accueil commun pour les expositions et le Palais de la Découverte
          • Améliorer l’usage du bâtiment en optimisant son exploitation
          • Sécuriser et mettre aux normes les lieux

          CARACTÉRISTIQUES DE L’OUVRAGE

          • Surface totale de 70 000 m2
          • Plus grande nef d’Europe avec 13 500 m2 de surface, couronnée d’une verrière de 17 500 m2
          • 3 500 m2 sont dédiés au commissariat du VIIIe arrondissement
          • Le Grand Palais pourra passer de 3 millions de visiteurs annuels à 4 millions à sa réouverture

          MISSION

          • Assistance à maîtrise d’ouvrage environnementale (cadrage des enjeux environnementaux de la RMNGP, accompagnement pour les enjeux de la Solidéo et étude de faisabilité en certification HQE Bâtiment Durable)
          • Maîtrise d’œuvre environnementale (conseil en conception environnementale auprès de l’équipe de maîtrise d’œuvre, réalisation des études justificatives et notamment étude en analyse de cycle de vie)
          • Mission d’économie circulaire intégrant un diagnostic ressources et un accompagnement à la RMNGP à la cession des produits
          • Études thermiques
          • Études aérauliques de la grande nef permettant de dimensionner les besoins réels en chauffage et rafraîchissement
          • Diagnostic écologique du site

          SPÉCIFICITÉS

          • Certification HQE Bâtiment Durable rénovation
          • 100 % béton bas carbone pour tous les planchers, dalles et dallages
          • Intégration de 20 % d’agrégats recyclés dans les bétons
          • Mise en oeuvre d’une dalle active chauffante/rafraîchissante pour amélioration du confort de la grande nef
          • Remplacement des équipements techniques permettant de réduire notablement les consommations énergétiques
          Participer à des projets à impact positif

          Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

          • Saint-Eugénie
            © Actierra
          Biodiversité

          Restauration de la continuité écologique de la Sainte-Eugénie

          Varzy (Nièvre)
          Alentours de l'étang communal de Varzy

            Maître d’ouvrage
            Syndicat mixte Yonne Beuvron
            Groupement
            Ingérop
            Années
            2022-2024

            Études préalables aux travaux de restauration de trois ouvrages autour de l’étang communal de Varzy

            Le syndicat mixte Yonne Beuvron a missionné les écologues d’Actierra afin de réaliser une étude préalable à la réalisation de travaux de restauration de la morphologie et de la continuité écologique de la Sainte-Eugénie – un petit cours d’eau, sous-affluent de l’Yonne – autour de l’étang communal de Varzy (Nièvre). Trois ouvrages sont identifiés.
            Les deux premiers ouvrages (amont et médian) sont des vestiges de l’ancien complexe hydraulique d’un moulin, aujourd’hui hors d’usage. Le troisième ouvrage est un batardeau maçonné permettant de créer un plan d’eau à vocation piscicole (pêcherie du plus grand étang en amont immédiat). Ces trois ouvrages présentent une hauteur de chute cumulée de près de trois mètres, rompant ainsi toute continuité piscicole et sédimentaire. De plus, ces ouvrages posent une problématique de sécurité en raison de l’aspect touristique du site (proximité avec le camping, passerelle du moulin Naudin délabré, etc.). Ce sont les deux enjeux qui ont motivé la réalisation de cette étude.
            Ces travaux s’inscrivent dans le contrat territorial Eau et Climat Yonne Beuvron (CTEC) du syndicat qui vise l’atteinte du bon état écologique des cours d’eau à l’horizon 2027 conformément aux nouveaux objectifs du Sdage Seine Normandie 2022 – 2027.

            MISSION

            • Diagnostic hydromorphologique
            • Relevés topographiques
            • Études des scénarios
            • Avant-projet (AVP) – projet (PRO) – assistance pour la passation des contrats de travaux (ACT)
            • Direction de l’exécution (DET) – assistance aux opérations de réception (AOR)
            • Dossier Loi sur l’eau

            SPÉCIFICITÉS

            L’étude pour laquelle sont missionnés Ingérop C&I et Actierra se décline en plusieurs phases :

            • Phase 1 – État des lieux / diagnostics : définir et analyser le fonctionnement hydromorphologique du cours d’eau, proposer un diagnostic de la continuité écologique, et mettre en évidence les dysfonctionnements existants (hydrauliques, morphologiques, écologiques, paysagers)
            • Phase 2 – Élaboration des scénarios d’aménagement : proposer des scénarios de régularisation (esquisses) détaillés visant à rétablir les continuités piscicoles et sédimentaires avec les avantages et inconvénients de chacune des solutions techniques
            • Phase 3 – Avant-projet détaillé du scénario retenu : préciser le dimensionnement des travaux, les techniques et matériaux à utiliser, et définir le mode de gestion
            • Phase 4 – Rédaction des dossiers règlementaires : rédiger le dossier loi sur l’eau / déclaration d’intérêt général (DIG), et assister le maître d’ouvrage dans le suivi du dossier auprès des services de l’État
            • Phase 5 – Assistance à la consultation des entreprises. Préparation du dossier de consultation des entreprises (DCE) et analyse des offres
            • Phase 6 – Préparation, supervision de l’étude structure d’exécution (VISA) et direction de l’exécution du contrat de travaux (DET)
            • Phase 7 – Accompagnement du maître d’ouvrage pour la réception des travaux
            Participer à des projets à impact positif

            Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

            • © Mathieu SIMON
            • © Mathieu SIMON
            • © Actierra
            Biodiversité

            Restauration écologique et aménagement anti-inondations par débordements en Alsace

            Vendenheim (Bas-Rhin)
            Le Muhlbaechel

              Maître d’ouvrage
              Eurométropole de Strabourg
              Missions
              MOE Complète, Loi sur l’Eau – DIG
              Années
              2018-2024

              RESTAURATION DU MUHLBAECHEL ET LUTTE CONTRE LES INONDATIONS PAR DÉBORDEMENTS DU COURS D’EAU

              Le cours d’eau du Muhlbaechel est sorti de son lit en mai 2016 et 2017 et a provoqué d’importantes inondations dans la commune de Vendenheim, située au nord de Strasbourg. Ces deux évènements ont renforcé la volonté de la commune de mieux appréhender les phénomènes liés aux inondations par débordements. Elle a souhaité réaliser un projet mixte de restauration écologique du cours d’eau et d’aménagement visant à prévenir ce type d’évènements. Le projet global consiste à :

              • Restaurer, en amont du centre-ville, le cours d’eau complètement artificialisé en le déviant dans la prairie attenante
              • Réaliser une zone d’écrêtement des crues (ZEC) en amont du centre-ville pour améliorer la protection de la commune de Vendenheim face aux inondations
              • Restaurer le cours d’eau en secteur contraint, dans la partie urbanisée de Vendenheim pour réduire/supprimer les obstacles aux écoulements et restaurer ses fonctions écologiques

              SPÉCIFICITÉS

              • Étude hydrologique et modélisation hydraulique HEC-RAS 1D en transitoire
              • Concertation avec les élus et acteurs locaux
              • Renaturation sur environ 1 km de cours d’eau avec recréation d’un lit mineur sur 800 m
              • 70 000 m³ de déblais et plantation de 27 000 scions (jeune branche d’arbre droite et flexible)
              • Trois lots de travaux
              Participer à des projets à impact positif

              Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

              • PASSAGE A GRANDE FAUNE SUR L'A41, L'A43 ET L'A48
                © Actierra
              Biodiversité

              Création de corridors écologiques sur l’A41, l’A43 et l’A48

              Isère, Savoie et Haute-Savoie
              Site de Porte de Savoie sur l'A43

                Maître d’ouvrage
                AREA
                Missions
                Maîtrise d’œuvre complète et assistance à maîtrise d’ouvrage
                Partenaires
                Ingérop, Végétude (sous-traitant), Écosphère (sous-traitant) et Sage (sous-traitant)
                Années
                2019-2022

                CONSTRUCTION DE PASSAGES POUR LA FAUNE SUR LES AUTOROUTES DES ALPES

                L’objectif de l’opération est de créer trois passages supérieurs pour la grande faune au-dessus des autoroutes A43 (Porte de Savoie – Savoie), A41 (Montagny-les-Lanches – Haute-Savoie) et A48 (Torchefelon – Isère).
                Ils sont positionnés de manière à permettre de restaurer les corridors écologiques identifiés dans le schéma régional de cohérence écologique (SRCE).
                Les écoponts sont conçus pour attirer la petite, moyenne et grande faune ainsi que les reptiles et les invertébrés.

                MISSION

                • Études de conception d’ouvrages d’art, aménagements paysagers et écologiques
                • Définition des mesures sur ouvrage et hors ouvrage
                • Rédaction de la consultation des marchés d’aménagements écologiques et paysagers
                • Suivi environnemental des travaux

                SPÉCIFICITÉS

                • Définition des zones à défricher et à déboiser pour le dégagement des emprises
                • Respect des modalités des décisions ministérielles et des avis du Cerema
                • Localisation des projets au droit d’enjeux du milieu naturel (habitat, faune, flore et zones humides)
                Participer à des projets à impact positif

                Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                • Étang de Haute-Jarrie
                  © Actierra
                Biodiversité

                Recréation de zones lacustres sur l’étang de Haute-Jarrie

                Jarrie (Isère)
                Étang de Haute-Jarrie

                  Maître d’ouvrage
                  Grenoble Alpes Métropole
                  Missions
                  Diagnostic écologique, dossier espèces protégées, études techniques
                  Groupement
                  Ingérop, Actierra
                  Années
                  2019-2021

                  ÉTUDE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE ET MISSION DE MAÎTRISE D’ŒUVRE POUR l’ARASEMENT DE MERLONS

                  La réserve naturelle régionale de l’Étang de Haute-Jarrie englobe une aire d’environ 31 ha située sur le plateau glaciaire de Champagnier, au sud de Grenoble (Isère). Ce site présente un enjeu faunistique important avec une sensibilité marquée vis-à-vis de l’avifaune et des chiroptères.
                  L’étang est toutefois soumis à un processus d’atterrissement lié à un phénomène de comblement et d’eutrophisation lent (accumulation de la matière organique liée aux végétaux…) qui menace le milieu de fermeture.
                  Les différents travaux de curage réalisés sur site durant la seconde moitié du XXe siècle ont conduit à la création de merlons qui ont été colonisés par les ligneux, accentuant le phénomène de fermeture du milieu.
                  Les travaux prévus dans le cadre de la présente mission concernent l’arasement des merlons Est de l’étang dans le but de recréer des zones lacustres – ce afin d’améliorer le fonctionnement hydraulique de l’étang et de favoriser le développement de certains habitats d’intérêt.
                  L’arasement des merlons nécessitera une étude écologique et technique afin de déterminer les secteurs concernés, les secteurs à conserver (zones présentant un enjeu de conservation) et les moyens techniques à mettre en place pour atteindre ces objectifs.

                  MISSION

                  • Diagnostic écologique du site – diagnostic technique des merlons – définition des objectifs et scenarios – dossier étude d’avant-projet (AVP) – dossier Loi sur l’Eau – dossier projet (PRO) – choix de l’aménagement
                  • Dossier de dérogation au titre des espèces protégées (CSRPN/CNPN)
                  • Études complémentaires : investigations complémentaires, demande au cas par cas

                  SPÉCIFICITÉS

                  • Réserve naturelle régionale
                  • Calendrier d’intervention contraint par les espèces en présence
                  • Inventaires réalisés partiellement par canoë
                  Participer à des projets à impact positif

                  Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?