Actierra au service du vivant Actierra au service du vivant
  • Mines Fillettes tête parvis
    © Michel Desvigne Paysagiste
Aménagement durable
Eau
Environnement réglementaire
Pilotage 360

ZAC « Gare des Mines-Fillettes »

Paris

    Maître d’ouvrage
    Paris & Métropole Aménagement
    Partenaires
    Ingérop, Michel Desvigne Paysagiste, Une fabrique de la ville, LIN, Urban Eco, 8’18’’, JP Lamoureux
    Années
    2019-2026

    Aménagement de 20 hectares dans le XVIIIe arrondissement

    Le secteur « Gare des Mines-Fillettes » s’étend entre les Portes de la Chapelle et d’Aubervilliers dans le XVIIIe arrondissement sur un périmètre d’environ 20 hectares de part et d’autre du Boulevard périphérique.

    L’objectif de cette opération est de développer un projet dans toutes ses dimensions : insertion urbaine, architecturale et paysagère, qualité technique et environnementale. Le projet contribue à l’intérêt général et à l’augmentation de la valeur d’usage. Il permettra également d’articuler la réalisation des lots à construire et des espaces publics.

    MISSION

    • MOE urbaine, paysagère et des espaces publics

    SPÉCIFICITÉS

    La mission consistait à :

    • Un accompagnement pour les procédures réglementaires :
      > Rédaction du dossier Loi sur l’Eau
      > Mise à jour de l’étude d’impact et mémoire en réponse à l’avis de l’autorité environnementale
    • La réalisation d’études techniques :
      > Étude Air et Santé
      > Modélisation de la qualité de l’air
      > Au stade plan, guide analyse du potentiel de réemploi et de la faisabilité technique
      > En stade faisabilité, analyse qualitative et quantitative du gain en fraîcheur apporté par le projet d’aménagement
    Participer à des projets à impact positif

    Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

    • LIGNE 18 DU MÉTRO DU GRAND PARIS EXPRESS
      © Actierra
    Aménagement durable
    Bâtiment durable
    Biodiversité
    Eau
    Environnement réglementaire
    Pilotage 360

    Ligne 18 du métro du Grand Paris Express

    Palaiseau (Essonne)

      Maître d’ouvrage
      Société des Grands Projets (SGP)
      Partenaires
      Ingérop (mandataire), Artélia, Arcadis, Atelier JF Schmit Architectes, Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni
      Années
      2016-2026

      Maîtrise d’œuvre sur le tronçon Aéroport d’Orly – Versailles Chantiers

      La Société des Grands Projets a confié au groupement Icare, dont Ingérop Conseil et Ingénierie est mandataire, la maîtrise d’œuvre des ouvrages de génie civil et des aménagements nécessaires à la réalisation de l’infrastructure de transport pour le tronçon Aéroport d’Orly (gare non comprise) – Versailles Chantiers (gare comprise) de la ligne verte (18) du Grand Paris.

      Le groupement comprend trois ingénieries dont Ingérop mandataire (Artelia Ville et transport et Arcadis) et cinq architectes (Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni, JF Schmit).

      Ingérop Conseil & Ingénierie se fait accompagner de l’ensemble de ses filiales dont Actierra pour les missions environnementales.

      MISSION

      • Pilotage environnemental et suivi environnemental de travaux
      • Études d’environnement réglementaire : réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale – volets loi sur l’eau, espèces protégées et défrichement, actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Artélia), conformément aux décrets 2016-1110 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale
      • Biodiversité : mesures de génie écologique – déplacement d’espèces végétales patrimoniales ; maîtrise d’œuvre complète des mesures compensatoires depuis la définition des protocoles jusqu’à la direction de l’exécution des travaux
      • Gestion des déblais, en priorisant le réemploi des matériaux, des études de conception, cadrage des pièces marchés et suivi en phase travaux
      • Conception environnementale :
        > De la ligne : participation à la conception technique du projet (en phase d’avant-projet et projet), pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets, via notamment l’utilisation du logiciel Carboptimum© pour l’évaluation des émissions carbone
        > Du centre d’exploitation : accompagnement à la certification bâtiment industriel du centre d’exploitation et études techniques environnementales (études de confort, santé, énergie et carbone)

      SPÉCIFICITÉS

      • 35 km de ligne dont 14 km en aérien
      • 2 puits de départ avec 4 tirs de tunnelier
      • 9 nouvelles gares, dont 6 gares souterraines et 3 aériennes
      • 2 gares en correspondance
      • 2 sections de transition tranchée couverte/tranchée ouverte entre la section aérienne et la section souterraine
      • 24 ouvrages annexes : puits de secours ou de ventilation
      • 1 centre d’exploitation et de maintenance

      Le groupe Ingérop est en charge du centre d’exploitation (SMR-SMI et DL-PCC), des gares souterraines d’Antonypole, Massy Opéra, Saint-Quentin est, Versailles Chantiers ainsi que d’une partie des tronçons de tunnel et des viaducs.

      Participer à des projets à impact positif

      Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

      • Evry-courcouronnes Essonne Seine-et-marne
      Aménagement durable
      Biodiversité
      Eau
      Environnement réglementaire
      Pilotage 360

      Extension de concession sur l’A6 et la RN 105

      Sud-Est de l'Île-de-France

        Maître d’ouvrage
        APRR
        Partenaires
        Ingérop, Sage, Strates, AVLS, Géos
        Années
        2023-2030

        Amélioration de l’infrastructure routière pour une meilleure attractivité du territoire

        Cette mission, qui s’inscrit dans le cadre du PMAU Paris (plan mobilité aménagement urbain) mené par APRR, concerne la conception et la réalisation de l’opération comprenant :

        • L’extension de concession de l’A6 Paris depuis l’échangeur avec la RN37 jusqu’à celui avec la N104 Est, sur 16 km
        • L’extension de concession de la RN 105 jusqu’au giratoire de Melun sur 1,5 km
        • L’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal le long d’A6

        Treize communes sont concernées pour l’A6, et deux pour la RN 105.

        L’objectif principal de ce projet est de faire de cet axe stratégique un levier d’attractivité pour les territoires en améliorant la qualité de service pour l’usager et en offrant de nouvelles opportunités de se déplacer. Ainsi, il est prévu les aménagements visant à :

        • Fluidifier et sécuriser l’infrastructure :
          une des priorités est d’améliorer l’accessibilité de l’infrastructure, pour une meilleure fluidité du trafic. L’enjeu n’est pas de rouler plus vite, mais de permettre aux usagers de se déplacer plus facilement.
        • Décarboner les mobilités :
          dans l’optique de réduire les congestions, l’autoroute urbaine doit sortir des configurations « auto-solistes » pour être résiliente, ouverte aux nouvelles mobilités partagées et actives, et connectée aux transports collectifs urbains.
        • Renforcer le confort des riverains :
          l’autoroute urbaine est une infrastructure qui s’intègre au milieu urbain et à son environnement pour être au service des habitants.
        • Réaliser des aménagements au service du vivant :
          la création de nombreux bassins pour protéger les milieux environnants et le développement des continuités écologiques répondent à ses objectifs.

        MISSION

        • Cadrage règlementaire, planification et ordonnancement des études et procédures règlementaires nécessaires à la réalisation du projet
        • Pilotage des prestataires en charge des études spécifiques (études écologiques, études eaux superficielles et souterraines)
        • Dossier de concertation sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP)
        • Dossier de DUP
        • Dossier d’autorisation environnementale :
          > Volet étude d’impact, y compris modélisations air-santé
          > Volet Loi sur l’Eeau
          > Volet évaluation des incidences Natura 2000
          > Volet demande de dérogation espèces protégées
          > Volet patrimoine

        • Assistance du MOA pour l’ensemble des procédures environnementales et leur instruction, ainsi que pour la phase de chantier, pour la mise en place des compensations

        SPÉCIFICITÉS

        • Sections à très fort trafic (70 000 à 100 000 v/j)
        • Projet situé en zone urbanisée pour sa moitié nord et en zone rurale pour sa moitié sud
        • Forte sensibilité écologique, notamment avec la vallée de l’Essonne
        • Plusieurs cours d’eau traversés
        • Intégration de mesures assurant la préservation de l’environnement (évitement, réduction et compensation)
        • Interface avec les équipes de conception technique et les prestataires en charge des études spécifiques
        • Gestion des eaux pluviales (bassins multifonctionnels)
        Participer à des projets à impact positif

        Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

        • Ligne 17-Paris
          © Dietmar Feichtinger Architectes / Société du Grand Paris
        Biodiversité
        Eau
        Environnement réglementaire

        Ligne 17 nord du Grand Paris Express

        Le Bourget (Seine-Saint-Denis) – Le Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne)

          Maître d’ouvrage
          Société des Grands Projets
          Partenaires
          Sweco (mandataire), Ingérop, AIA
          Années
          2016-2025

          Conception environnementale et dossier d’autorisation environnementale

          La Ligne 17 Nord du Grand Paris Express est une ligne de métro automatique longue de 20 km et qui reliera Le Bourget RER et Le Mesnil-Amelot, via l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Cette ligne est composée de deux sections souterraines complétées par une section aérienne en viaduc entre Gonesse et Tremblay-en-France.
          Dans le cadre du marché de maîtrise d’œuvre de l’infrastructure, les ingénieurs environnement d’Actierra, filiale du groupe Ingérop, réalisent les missions suivantes :

          • Conception environnementale du projet : participation à la conception technique du projet, pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets
          • Réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale : volets Loi sur l’Eau et Espèces protégées. Actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Iris Conseil), conformément aux décrets 2016-11/10 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale.

          MISSION

          • Conception environnementale
          • Dossier d’autorisation environnementale
          • Biodiversité

          SPÉCIFICITÉS

          Par son tracé alternant sections aériennes et sections souterraines dans des environnements variés, la Ligne 17 du Grand Paris Express est susceptible d’impacts sur l’ensemble des domaines environnementaux. Ingérop, responsable des études environnementales, intervient dans la production, le pilotage et la coordination de nombreuses études thématiques :

          • Production et coordination des inventaires écologiques, inventaires zones humides
          • Pilotage et coordination des études hydrogéologiques, vibratoires, électromagnétiques, de pollution des sols et d’insertion paysagère

          CARACTÉRISTIQUES DE L’OUVRAGE

          • 2 tunnels de 6 km chacun
          • 2 puits de départ de tunnelier par tronçon
          • 4 gares souterraines
          • 15 ouvrages annexes
          • 1 section aérienne de 5,5 km dont un viaduc de 3 km
          • 1 gare aérienne en correspondance avec le RER (Parc des Expositions)
          Participer à des projets à impact positif

          Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

          Bâtiment durable
          Climat
          Eau

          Adaptation et résilience des infrastructures de transport

          Côte d'Ivoire

            Client
            CC-PRICI
            Partenaire
            Ingérop
            Année
            2024

            Stratégie de résilience au changement climatique des infrastructures de transport

            Les effets du changement climatique se font ressentir en Côte d’Ivoire avec une augmentation de la température moyenne, une pluviométrie beaucoup plus incertaine et la montée du niveau de la mer. Ces changements devraient s’intensifier au cours du XXIe siècle, engendrant des répercussions négatives importantes sur les infrastructures de transport. Afin d’inscrire leur développement et leur exploitation dans une logique de résilience face au changement climatique, le gouvernement ivoirien a décidé d’élaborer une « stratégie nationale d’adaptation et de résilience des infrastructures de transport aux effets des changements climatiques ».

            MISSION

            • Fournir les orientations qui permettront à la Côte d’Ivoire de renforcer la résilience des infrastructures de transport terrestres, maritimes/fluviales et aéroportuaires face au risque climatique et adopter les bonnes pratiques de planification, conception, construction et exploitation de ces infrastructures

            SPÉCIFICITÉS


            Le travail à réaliser s’organise autour de quatre volets :

            • l’évaluation-diagnostic de la vulnérabilité des infrastructures de transport aux changements climatiques​
            • la définition des axes/orientations de la stratégie de résilience des infrastructures de transport
            • la production d’un programme d’investissements prioritaires et d’autres interventions dans les zones de risques spécifiques
            • la consolidation des résultats de l’étude et la proposition de mesures d’accompagnement incluant un outil d’évaluation de la vulnérabilité des actifs, des recommandations de réforme du cadre national  institutionnel, juridique et normatif et un programme de renforcement des capacités
            Participer à des projets à impact positif

            Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

            • © Actierra
            Eau

            Expertises sur la protection de bâtiments après la tempête Alex

            Alpes-Maritimes
            Vallées de la Tinée, de la Vésubie et de la Roya

              Maître d’ouvrage
              DDTM06
              Groupement
              Ingérop, Géos, Actierra
              Années
              2022-2023

              ÉTUDE DE FAISABILITÉ SUR LA PROTECTION DE BÂTIMENTS CONTRE LES RISQUES NATURELS MAJEURS

              Dans le cadre des processus d’acquisitions de biens immobiliers via le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM), dit « fonds Barnier », le but de notre mission est de permettre à l’administration de comparer le coût estimé des moyens de protection d’un bien au montant de l’indemnité d’acquisition du même bien (valeur vénale du bien et éventuellement indemnité de remploi).
              Les bâtis concernés par ces études sont situés dans les 20 communes ayant connu des sinistres aux habitations susceptibles de déclencher le FPRNM, dans les vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie et de la Roya (Alpes-Maritimes) suite aux événements catastrophiques survenus les 2 et 3 octobre 2020 liés à la tempête Alex.
              Le marché sous forme d’un accord cadre à bon de commande a permis de réaliser une trentaine d’expertises dans des conditions d’accès et d’interventions particulières à un contexte post-crue exceptionnelle.

              MISSION

              • Expertise de terrain pour caractériser les phénomènes menaçant les bâtiments
              • Définition des ouvrages de protection au stade ESQ

              SPÉCIFICITÉS

              • Expertise des dynamiques torrentielles et glissements de terrain dans le cadre d’un évènement extrême (T1000 sur certains affluents)
              • Investigations complexes suite à l’évènement
              Participer à des projets à impact positif

              Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

              • © PHOTEC-SYMBHI
              Eau

              Protection contre les inondations du Drac

              Grenoble (Isère)
              Aval du barrage de Notre-Dame-de-Commiers
                Maître d’ouvrage
                Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère (Symbhi)
                Co-traitants
                Burgeap, Ingérop, Géos Suisse
                Années
                2019-2022

                GESTION DU RISQUE INONDATION DU DRAC

                La gestion du risque inondation le long du Drac, affluent de rive gauche de l’Isère, présente des spécificités liées à l’historique de la gestion de son lit et de la mise en place de son système d’endiguement ainsi qu’aux enjeux humains, économiques, industriels (hydroélectricité et alimentation en eau potable) et environnementaux (Réserve naturelle régionale des Isles du Drac), très prégnants sur ce territoire, qui sont pour certains des enjeux à une échelle nationale et internationale.
                Dans le cadre de la mise en œuvre effective du programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) du Drac, le Symbhi a souhaité réaliser un schéma intégré d’aménagement du Drac.

                MISSION

                • Étude hydraulique
                • Modélisation 2D
                • Détermination d’un schéma d’aménagement de cours d’eau
                • Analyse multi-critères (AMC) / analyse coût bénéfice (ACB)

                DESCRIPTIF

                • La construction et le calage d’un modèle hydraulique 2D sur un linéaire de 35 km et une emprise d’environ 75 km²
                • Son exploitation pour différents scénarios (état actuel, détermination des aménagements à l’état projet pour quatre occurrences de crue)
                • L’analyse des incidences de propositions d’aménagement (incidences hydrauliques, hydromorphologiques, environnementales, sur l’urbanisme, sur la gestion sédimentaire, sur les usages de loisir et de fréquentation du Drac, sur les activités agricoles…)
                • L’analyse et la comparaison de différents scénarios (analyse multicritères)

                SPÉCIFICITÉS

                • Modélisation bidimensionnelle Telemac 2D
                • Modélisation de ruptures de digues
                • Contexte urbanisé, très contraint et aux enjeux forts
                Participer à des projets à impact positif

                Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                Eau

                Lutte contre le ruissellement de La Nartuby

                Draguignan (Var)
                Crues torrentielles de la Nartuby
                  Maître d’ouvrage
                  Syndicat mixte de l’Argens (SMA)
                  Partenaires
                  EKS (hydrogéologie), Géorives (hydrogéomorphologie)
                  Années
                  2017-2018

                  AMÉNAGEMENT CONTRE LE RUISSELLEMENT À DRAGUIGNAN

                  Suite aux crues torrentielles de La Nartuby et de ses affluents survenues en juin 2010, le syndicat mixte de l’Argens (Var) a été créé en 2014 et le PAPI « Argens et Côtiers de l’Esterel » a été élaboré en 2016.

                  La fiche action n°52 correspond à la réalisation des aménagements de lutte contre le ruissellement sur la commune de Draguignan.
                  La ville de Draguignan a également mis à jour son schéma pluvial, puis précisé son programme de travaux sur la base d’une analyse multicritère.
                  Lors de la labellisation, la commission mixte inondation a conditionné le financement de l’action n°52 à la réalisation d’une analyse hydrologique et hydraulique détaillée, permettant notamment de distinguer les aménagements relevant de la compétence « pluviale » et ceux de la compétence « Gemapi ».

                  L’étude consiste ainsi dans un premier temps à caractériser les origines et les conditions du ruissellement sur la base d’une modélisation hydraulique. Il s’agit ensuite de déterminer les aménagements permettant de favoriser l’écrêtement des crues, qu’ils soient alternatifs ou complémentaires à ceux d’ores et déjà prévus dans le schéma pluvial de la ville, en menant une réflexion sur l’aménagement des versants en amont des zones urbaines.

                  Enfin, les différents scénarii d’aménagements font l’objet d’une analyse multicritère et d’une analyse coût-bénéfice, afin de définir le programme de travaux qui viendra actualiser, d’une part, la fiche 52B du PAPI complet, et, d’autre part, le schéma directeur pluvial de la commune de Draguignan.

                  MISSION

                  • Diagnostic hydraulique
                  • Propositions d’aménagements (pluviaux, fluviaux)
                  • Analyse multicritères (AMC)
                  • Analyse coût-bénéfice (ACB)

                  SPÉCIFICITÉS

                  • Modélisation hydraulique avec Mike Flood : couplage simultané d’un modèle pluie-débit (Mike Urban), d’un modèle 1D des réseaux (Mike Urban), d’un modèle 1D des vallons (Mike 11) et d’un modèle 2D de surface (Mike 21)
                  • Milieu karstique : intervention d’un hydrogéologue
                  • Intervention d’un expert en hydrogéomorphologie pour les réflexions sur les possibilités d’écrêtement sur les versants en amont
                  Participer à des projets à impact positif

                  Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                  • © Actierra
                  Bâtiment durable
                  Climat
                  Eau

                  Aménagement des rivières La Leche et Motupe

                  Pérou
                  Département de Lambayeque
                    Maître d’ouvrage
                    ARCC (Authority for Reconstruction with Changes)
                    Années
                    2021-2023

                    PLAN DE LUTTE CONTRE LES INONDATIONS

                    L’ARCC a lancé un vaste programme d’aménagement de plusieurs rivières au Pérou dont les rivières La Leche et Motupe situées au nord du pays. Le marché a été lancé sous forme d’une conception-réalisation, l’entreprise mandataire étant NGE. L’ingénierie chargée de la conception est constituée de Rendel, filiale d’Ingérop, et d’Ingérop.
                    Des études préliminaires ont déjà été réalisées, définissant les grands principes des aménagements envisagés.

                    MISSIONS

                    • Investigations complémentaires (topographie, géotechnique,…)
                    • Études préliminaires
                    • Modélisation hydraulique
                    • Conception détaillée d’ouvrages hydrauliques

                    DESCRIPTIF

                    • Réaliser des études plus précises que les études antérieures dans les domaines de l’hydrologie, l’hydraulique, la géomorphologie, le transit sédimentaire
                    • Proposer au maître d’ouvrage tous les éléments techniques nécessaires au choix d’un degré de protection présentant le meilleur compromis coût-bénéfice
                    • Concevoir des aménagements pour le degré de protection retenu (digues, protection de berges, déversoirs de sécurité)
                    • Concevoir de nouveaux ouvrages de franchissement des cours d’eau

                    SPÉCIFICITÉS


                    Ce dossier a nécessité la construction de deux modèles hydrauliques d’un linéaire cumulé de plus de 150 km et d’une superficie totale de plus de 1500 km², afin de pouvoir simuler précisément les crues des deux cours d’eau. Les deux modèles (Motupe et Leche) présentent respectivement plus de 6 et plus de 7 millions de mailles (taille de maille variant de 2 m² à 1500 m²).
                    La conception des aménagements s’est faite suivant une approche intégrée, prenant en compte les influences des aménagements de La Leche sur les débits de La Motupe, ainsi que les projets de barrage en amont qui, à terme, joueront un rôle sur le laminage des débits.

                    Participer à des projets à impact positif

                    Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?