Actierra au service du vivant Actierra au service du vivant
  • Mines Fillettes tête parvis
    © Michel Desvigne Paysagiste
Aménagement durable
Eau
Environnement réglementaire
Pilotage 360

ZAC « Gare des Mines-Fillettes »

Paris

    Maître d’ouvrage
    Paris & Métropole Aménagement
    Partenaires
    Ingérop, Michel Desvigne Paysagiste, Une fabrique de la ville, LIN, Urban Eco, 8’18’’, JP Lamoureux
    Années
    2019-2026

    Aménagement de 20 hectares dans le XVIIIe arrondissement

    Le secteur « Gare des Mines-Fillettes » s’étend entre les Portes de la Chapelle et d’Aubervilliers dans le XVIIIe arrondissement sur un périmètre d’environ 20 hectares de part et d’autre du Boulevard périphérique.

    L’objectif de cette opération est de développer un projet dans toutes ses dimensions : insertion urbaine, architecturale et paysagère, qualité technique et environnementale. Le projet contribue à l’intérêt général et à l’augmentation de la valeur d’usage. Il permettra également d’articuler la réalisation des lots à construire et des espaces publics.

    MISSION

    • MOE urbaine, paysagère et des espaces publics

    SPÉCIFICITÉS

    La mission consistait à :

    • Un accompagnement pour les procédures réglementaires :
      > Rédaction du dossier Loi sur l’Eau
      > Mise à jour de l’étude d’impact et mémoire en réponse à l’avis de l’autorité environnementale
    • La réalisation d’études techniques :
      > Étude Air et Santé
      > Modélisation de la qualité de l’air
      > Au stade plan, guide analyse du potentiel de réemploi et de la faisabilité technique
      > En stade faisabilité, analyse qualitative et quantitative du gain en fraîcheur apporté par le projet d’aménagement
    Participer à des projets à impact positif

    Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

    • LIGNE 18 DU MÉTRO DU GRAND PARIS EXPRESS
      © Actierra
    Aménagement durable
    Bâtiment durable
    Biodiversité
    Eau
    Environnement réglementaire
    Pilotage 360

    Ligne 18 du métro du Grand Paris Express

    Palaiseau (Essonne)

      Maître d’ouvrage
      Société des Grands Projets (SGP)
      Partenaires
      Ingérop (mandataire), Artélia, Arcadis, Atelier JF Schmit Architectes, Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni
      Années
      2016-2026

      Maîtrise d’œuvre sur le tronçon Aéroport d’Orly – Versailles Chantiers

      La Société des Grands Projets a confié au groupement Icare, dont Ingérop Conseil et Ingénierie est mandataire, la maîtrise d’œuvre des ouvrages de génie civil et des aménagements nécessaires à la réalisation de l’infrastructure de transport pour le tronçon Aéroport d’Orly (gare non comprise) – Versailles Chantiers (gare comprise) de la ligne verte (18) du Grand Paris.

      Le groupement comprend trois ingénieries dont Ingérop mandataire (Artelia Ville et transport et Arcadis) et cinq architectes (Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni, JF Schmit).

      Ingérop Conseil & Ingénierie se fait accompagner de l’ensemble de ses filiales dont Actierra pour les missions environnementales.

      MISSION

      • Pilotage environnemental et suivi environnemental de travaux
      • Études d’environnement réglementaire : réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale – volets loi sur l’eau, espèces protégées et défrichement, actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Artélia), conformément aux décrets 2016-1110 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale
      • Biodiversité : mesures de génie écologique – déplacement d’espèces végétales patrimoniales ; maîtrise d’œuvre complète des mesures compensatoires depuis la définition des protocoles jusqu’à la direction de l’exécution des travaux
      • Gestion des déblais, en priorisant le réemploi des matériaux, des études de conception, cadrage des pièces marchés et suivi en phase travaux
      • Conception environnementale :
        > De la ligne : participation à la conception technique du projet (en phase d’avant-projet et projet), pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets, via notamment l’utilisation du logiciel Carboptimum© pour l’évaluation des émissions carbone
        > Du centre d’exploitation : accompagnement à la certification bâtiment industriel du centre d’exploitation et études techniques environnementales (études de confort, santé, énergie et carbone)

      SPÉCIFICITÉS

      • 35 km de ligne dont 14 km en aérien
      • 2 puits de départ avec 4 tirs de tunnelier
      • 9 nouvelles gares, dont 6 gares souterraines et 3 aériennes
      • 2 gares en correspondance
      • 2 sections de transition tranchée couverte/tranchée ouverte entre la section aérienne et la section souterraine
      • 24 ouvrages annexes : puits de secours ou de ventilation
      • 1 centre d’exploitation et de maintenance

      Le groupe Ingérop est en charge du centre d’exploitation (SMR-SMI et DL-PCC), des gares souterraines d’Antonypole, Massy Opéra, Saint-Quentin est, Versailles Chantiers ainsi que d’une partie des tronçons de tunnel et des viaducs.

      Participer à des projets à impact positif

      Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

      • Evry-courcouronnes Essonne Seine-et-marne
      Aménagement durable
      Biodiversité
      Eau
      Environnement réglementaire
      Pilotage 360

      Extension de concession sur l’A6 et la RN 105

      Sud-Est de l'Île-de-France

        Maître d’ouvrage
        APRR
        Partenaires
        Ingérop, Sage, Strates, AVLS, Géos
        Années
        2023-2030

        Amélioration de l’infrastructure routière pour une meilleure attractivité du territoire

        Cette mission, qui s’inscrit dans le cadre du PMAU Paris (plan mobilité aménagement urbain) mené par APRR, concerne la conception et la réalisation de l’opération comprenant :

        • L’extension de concession de l’A6 Paris depuis l’échangeur avec la RN37 jusqu’à celui avec la N104 Est, sur 16 km
        • L’extension de concession de la RN 105 jusqu’au giratoire de Melun sur 1,5 km
        • L’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal le long d’A6

        Treize communes sont concernées pour l’A6, et deux pour la RN 105.

        L’objectif principal de ce projet est de faire de cet axe stratégique un levier d’attractivité pour les territoires en améliorant la qualité de service pour l’usager et en offrant de nouvelles opportunités de se déplacer. Ainsi, il est prévu les aménagements visant à :

        • Fluidifier et sécuriser l’infrastructure :
          une des priorités est d’améliorer l’accessibilité de l’infrastructure, pour une meilleure fluidité du trafic. L’enjeu n’est pas de rouler plus vite, mais de permettre aux usagers de se déplacer plus facilement.
        • Décarboner les mobilités :
          dans l’optique de réduire les congestions, l’autoroute urbaine doit sortir des configurations « auto-solistes » pour être résiliente, ouverte aux nouvelles mobilités partagées et actives, et connectée aux transports collectifs urbains.
        • Renforcer le confort des riverains :
          l’autoroute urbaine est une infrastructure qui s’intègre au milieu urbain et à son environnement pour être au service des habitants.
        • Réaliser des aménagements au service du vivant :
          la création de nombreux bassins pour protéger les milieux environnants et le développement des continuités écologiques répondent à ses objectifs.

        MISSION

        • Cadrage règlementaire, planification et ordonnancement des études et procédures règlementaires nécessaires à la réalisation du projet
        • Pilotage des prestataires en charge des études spécifiques (études écologiques, études eaux superficielles et souterraines)
        • Dossier de concertation sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP)
        • Dossier de DUP
        • Dossier d’autorisation environnementale :
          > Volet étude d’impact, y compris modélisations air-santé
          > Volet Loi sur l’Eeau
          > Volet évaluation des incidences Natura 2000
          > Volet demande de dérogation espèces protégées
          > Volet patrimoine

        • Assistance du MOA pour l’ensemble des procédures environnementales et leur instruction, ainsi que pour la phase de chantier, pour la mise en place des compensations

        SPÉCIFICITÉS

        • Sections à très fort trafic (70 000 à 100 000 v/j)
        • Projet situé en zone urbanisée pour sa moitié nord et en zone rurale pour sa moitié sud
        • Forte sensibilité écologique, notamment avec la vallée de l’Essonne
        • Plusieurs cours d’eau traversés
        • Intégration de mesures assurant la préservation de l’environnement (évitement, réduction et compensation)
        • Interface avec les équipes de conception technique et les prestataires en charge des études spécifiques
        • Gestion des eaux pluviales (bassins multifonctionnels)
        Participer à des projets à impact positif

        Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

        • Promenage du Paillon à Nice
          @ Alexandre Chemetoff & Associés
        • Promenage du Paillon à Nice
          @ Alexandre Chemetoff & Associés
        Bâtiment durable
        Climat
        Environnement réglementaire
        Pilotage 360

        Aménagement de la promenade du Paillon

        Nice (Alpes-Maritimes)
        Promenade du Paillon

          Maître d’ouvrage
          Ville de Nice
          Maîtres d’œuvre
          Ingérop Méditerranée, Carrilhio Da Graca, Alexandre Chemetoff & Associés, Canopée, Mazet et Associés, Les Éclaireurs Scenévolution, Actierra, LPED – Aix-Marseille Université
          Années
          2022-2025

          Réaménagement de la promenade du Paillon à Nice

          L’aménagement et la requalification de la promenade du Paillon est un projet de parc urbain d’envergure en plein cœur de la ville de Nice. Une première phase de ce projet a été inaugurée en 2013.

          La deuxième phase du projet a pour objectif, à horizon 2025, d’étendre la promenade au nord sur huit hectares pour porter sa superficie totale à 20 hectares, en créant un vaste espace public en lieu et place d’un bâtiment massif et énergivore. La plantation de 1500 arbres d’essences adaptées au climat local, peu consommatrices d’eau et ayant une bonne capacité d’ombrage, permettra de constituer un îlot de fraîcheur, un lieu favorable à la biodiversité urbaine et un lieu de promenade apaisé. La désimperméabilisation des sols améliorera la gestion des eaux pluviales.

          Les principales problématiques environnementales du projet sont :

          • l’impact carbone
          • la gestion des déchets (de démolition et de réemploi)
          • la valorisation de la biodiversité et l’adaptation au changement climatique


          Face à ces enjeux et aux ambitions environnementales portées par la MOA, les équipes environnementales d’Actierra ont été sollicitées dans le cadre d’une mission d’AMO environnement et adaptation au changement climatique.

          MISSION

          • Assistance à maîtrise d’ouvrage en environnement et adaptation au changement climatique

          SPÉCIFICITÉS

          Nos équipes ont mené une mission transversale à large spectre appelant des champs de compétences spécifiques en appui des équipes de conception.

          Elle se décline en trois axes d’intervention :

          • Démarche itérative bas carbone : la réalisation d’un bilan carbone en phase AVP et PRO, la réduction de l’impact carbone en agissant sur les postes les plus émetteurs de gaz à effet de serre (réflexion sur les matériaux, le fret,…)
          • Mission d’accompagnement économie circulaire et stratégie de réemploi
          • Adaptation au changement climatique et valorisation de la biodiversité : analyse de la palette végétale proposée à travers quatre critères (stockage carbone, risque allergène, réduction de l’îlot de chaleur urbain (ICU), résilience), propositions de nouvelles essences résilientes au climat futur en adéquation avec le critère de biodiversité (lutter contre l’érosion de la biodiversité ordinaire).

          LES POINTS FORTS


          Pour cette mission, une équipe ad hoc a été mobilisée et un partenariat initié avec le laboratoire Population Environnement Développement (LPED) d’Aix-Marseille Université afin de nourrir et amplifier la démarche sur la biodiversité urbaine. La pluridisciplinarité et la complémentarité des expertises permettent le déploiement d’une méthodologie spécifique pour aborder les différentes thématiques et imaginer des actions concrètes.

          Participer à des projets à impact positif

          Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?