Actierra au service du vivant Actierra au service du vivant
  • OIN Alzette-Belval
    © www.leuropevueduciel - Moselle Développement
Aménagement durable

Opération d’intérêt national
Alzette-Belval

Meurthe-et-Moselle/Moselle

    Maître d’ouvrage
    EPA Alzette-Belval
    Partenaires
    Ingérop, CSTB, Térao
    Années
    2022-2026

    Accompagnement de 27 projets de développement durable et écoquartiers

    La création de l’opération d’intérêt national (OIN) Alzette-Belval – qui regroupe huit communes situées en Meurthe-et-Moselle et en Moselle à la frontière avec le Luxembourg – a permis de relancer la dynamique du territoire de l’EPA Alzette-Belval. À la clé, la volonté d’aménager une éco-agglomération transfrontalière et de créer des espaces de vie de qualité intégrant les grands enjeux sociaux et environnementaux actuels. L’ambition est de labelliser en écoquartier les 27 projets d’aménagement développés.

    GECT Alzette-Belval

    L’enjeu de la mission d’AMO développement durable et écoquartier est d’assister l’EPA sur la définition d’une stratégie globale de développement durable sur l’ensemble du territoire de l’OIN. En complément, il s’agira de l’accompagner sur chacun des projets du programme prévisionnel d’aménagement de la conception à la réalisation, ainsi que sur l’évaluation de son fonctionnement.

    MISSION

    • AMO Développement durable et écoquartier

    SPÉCIFICITÉS

    Dans le cadre la mission, les prestations sont les suivantes :

    • Conseil sur les opérations d’aménagement de l’EPA
    • Analyse des offres promoteurs en phase candidature et phase offre
    • Calculs d’indicateurs : îlot de chaleur urbain (ICU), CBSh (coefficient de biotope surfacique harmonisé), zéro artificialisation nette (ZAN), taux de canopée
    • Assistance à la mise en place de la thématique « territoires connectés » au sein de la collectivité CCPHVA
    Participer à des projets à impact positif

    Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

    • Mines Fillettes tête parvis
      © Michel Desvigne Paysagiste
    Aménagement durable
    Eau
    Environnement réglementaire
    Pilotage 360

    ZAC « Gare des Mines-Fillettes »

    Paris

      Maître d’ouvrage
      Paris & Métropole Aménagement
      Partenaires
      Ingérop, Michel Desvigne Paysagiste, Une fabrique de la ville, LIN, Urban Eco, 8’18’’, JP Lamoureux
      Années
      2019-2026

      Aménagement de 20 hectares dans le XVIIIe arrondissement

      Le secteur « Gare des Mines-Fillettes » s’étend entre les Portes de la Chapelle et d’Aubervilliers dans le XVIIIe arrondissement sur un périmètre d’environ 20 hectares de part et d’autre du Boulevard périphérique.

      L’objectif de cette opération est de développer un projet dans toutes ses dimensions : insertion urbaine, architecturale et paysagère, qualité technique et environnementale. Le projet contribue à l’intérêt général et à l’augmentation de la valeur d’usage. Il permettra également d’articuler la réalisation des lots à construire et des espaces publics.

      MISSION

      • MOE urbaine, paysagère et des espaces publics

      SPÉCIFICITÉS

      La mission consistait à :

      • Un accompagnement pour les procédures réglementaires :
        > Rédaction du dossier Loi sur l’Eau
        > Mise à jour de l’étude d’impact et mémoire en réponse à l’avis de l’autorité environnementale
      • La réalisation d’études techniques :
        > Étude Air et Santé
        > Modélisation de la qualité de l’air
        > Au stade plan, guide analyse du potentiel de réemploi et de la faisabilité technique
        > En stade faisabilité, analyse qualitative et quantitative du gain en fraîcheur apporté par le projet d’aménagement
      Participer à des projets à impact positif

      Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

      • LIGNE 18 DU MÉTRO DU GRAND PARIS EXPRESS
        © Actierra
      Aménagement durable
      Bâtiment durable
      Biodiversité
      Eau
      Environnement réglementaire
      Pilotage 360

      Ligne 18 du métro du Grand Paris Express

      Palaiseau (Essonne)

        Maître d’ouvrage
        Société des Grands Projets (SGP)
        Partenaires
        Ingérop (mandataire), Artélia, Arcadis, Atelier JF Schmit Architectes, Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni
        Années
        2016-2026

        Maîtrise d’œuvre sur le tronçon Aéroport d’Orly – Versailles Chantiers

        La Société des Grands Projets a confié au groupement Icare, dont Ingérop Conseil et Ingénierie est mandataire, la maîtrise d’œuvre des ouvrages de génie civil et des aménagements nécessaires à la réalisation de l’infrastructure de transport pour le tronçon Aéroport d’Orly (gare non comprise) – Versailles Chantiers (gare comprise) de la ligne verte (18) du Grand Paris.

        Le groupement comprend trois ingénieries dont Ingérop mandataire (Artelia Ville et transport et Arcadis) et cinq architectes (Atelier 2/3/4, Richez Associés, D. Feichtinger, C. Vezzoni, JF Schmit).

        Ingérop Conseil & Ingénierie se fait accompagner de l’ensemble de ses filiales dont Actierra pour les missions environnementales.

        MISSION

        • Pilotage environnemental et suivi environnemental de travaux
        • Études d’environnement réglementaire : réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale – volets loi sur l’eau, espèces protégées et défrichement, actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Artélia), conformément aux décrets 2016-1110 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale
        • Biodiversité : mesures de génie écologique – déplacement d’espèces végétales patrimoniales ; maîtrise d’œuvre complète des mesures compensatoires depuis la définition des protocoles jusqu’à la direction de l’exécution des travaux
        • Gestion des déblais, en priorisant le réemploi des matériaux, des études de conception, cadrage des pièces marchés et suivi en phase travaux
        • Conception environnementale :
          > De la ligne : participation à la conception technique du projet (en phase d’avant-projet et projet), pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets, via notamment l’utilisation du logiciel Carboptimum© pour l’évaluation des émissions carbone
          > Du centre d’exploitation : accompagnement à la certification bâtiment industriel du centre d’exploitation et études techniques environnementales (études de confort, santé, énergie et carbone)

        SPÉCIFICITÉS

        • 35 km de ligne dont 14 km en aérien
        • 2 puits de départ avec 4 tirs de tunnelier
        • 9 nouvelles gares, dont 6 gares souterraines et 3 aériennes
        • 2 gares en correspondance
        • 2 sections de transition tranchée couverte/tranchée ouverte entre la section aérienne et la section souterraine
        • 24 ouvrages annexes : puits de secours ou de ventilation
        • 1 centre d’exploitation et de maintenance

        Le groupe Ingérop est en charge du centre d’exploitation (SMR-SMI et DL-PCC), des gares souterraines d’Antonypole, Massy Opéra, Saint-Quentin est, Versailles Chantiers ainsi que d’une partie des tronçons de tunnel et des viaducs.

        Participer à des projets à impact positif

        Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

        • Evry-courcouronnes Essonne Seine-et-marne
        Aménagement durable
        Biodiversité
        Eau
        Environnement réglementaire
        Pilotage 360

        Extension de concession sur l’A6 et la RN 105

        Sud-Est de l'Île-de-France

          Maître d’ouvrage
          APRR
          Partenaires
          Ingérop, Sage, Strates, AVLS, Géos
          Années
          2023-2030

          Amélioration de l’infrastructure routière pour une meilleure attractivité du territoire

          Cette mission, qui s’inscrit dans le cadre du PMAU Paris (plan mobilité aménagement urbain) mené par APRR, concerne la conception et la réalisation de l’opération comprenant :

          • L’extension de concession de l’A6 Paris depuis l’échangeur avec la RN37 jusqu’à celui avec la N104 Est, sur 16 km
          • L’extension de concession de la RN 105 jusqu’au giratoire de Melun sur 1,5 km
          • L’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal le long d’A6

          Treize communes sont concernées pour l’A6, et deux pour la RN 105.

          L’objectif principal de ce projet est de faire de cet axe stratégique un levier d’attractivité pour les territoires en améliorant la qualité de service pour l’usager et en offrant de nouvelles opportunités de se déplacer. Ainsi, il est prévu les aménagements visant à :

          • Fluidifier et sécuriser l’infrastructure :
            une des priorités est d’améliorer l’accessibilité de l’infrastructure, pour une meilleure fluidité du trafic. L’enjeu n’est pas de rouler plus vite, mais de permettre aux usagers de se déplacer plus facilement.
          • Décarboner les mobilités :
            dans l’optique de réduire les congestions, l’autoroute urbaine doit sortir des configurations « auto-solistes » pour être résiliente, ouverte aux nouvelles mobilités partagées et actives, et connectée aux transports collectifs urbains.
          • Renforcer le confort des riverains :
            l’autoroute urbaine est une infrastructure qui s’intègre au milieu urbain et à son environnement pour être au service des habitants.
          • Réaliser des aménagements au service du vivant :
            la création de nombreux bassins pour protéger les milieux environnants et le développement des continuités écologiques répondent à ses objectifs.

          MISSION

          • Cadrage règlementaire, planification et ordonnancement des études et procédures règlementaires nécessaires à la réalisation du projet
          • Pilotage des prestataires en charge des études spécifiques (études écologiques, études eaux superficielles et souterraines)
          • Dossier de concertation sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP)
          • Dossier de DUP
          • Dossier d’autorisation environnementale :
            > Volet étude d’impact, y compris modélisations air-santé
            > Volet Loi sur l’Eeau
            > Volet évaluation des incidences Natura 2000
            > Volet demande de dérogation espèces protégées
            > Volet patrimoine

          • Assistance du MOA pour l’ensemble des procédures environnementales et leur instruction, ainsi que pour la phase de chantier, pour la mise en place des compensations

          SPÉCIFICITÉS

          • Sections à très fort trafic (70 000 à 100 000 v/j)
          • Projet situé en zone urbanisée pour sa moitié nord et en zone rurale pour sa moitié sud
          • Forte sensibilité écologique, notamment avec la vallée de l’Essonne
          • Plusieurs cours d’eau traversés
          • Intégration de mesures assurant la préservation de l’environnement (évitement, réduction et compensation)
          • Interface avec les équipes de conception technique et les prestataires en charge des études spécifiques
          • Gestion des eaux pluviales (bassins multifonctionnels)
          Participer à des projets à impact positif

          Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

          • aménagement de la section col du fau – col de la croix haute
            © Département de l'Isère
          Environnement réglementaire

          Sécurisation de la RD 1075 contre les risques naturels

          Isère

            Maître d’ouvrage
            Département de l’Isère
            Partenaires
            Ingérop
            Années
            2018-2024

            Aménagement de la section col du Fau – col de la Croix-Haute

            Le département de l’Isère a entrepris une politique de sécurisation de la RD 1075 contre les risques naturels. Ce programme d’amélioration de l’infrastructure répond à quatre objectifs :

            • Amélioration de la sécurité des usagers
            • Adaptation du niveau de service aux besoins du territoire
            • Contribution au développement économique et touristique du Trièves (territoire du sud Isère)
            • Amélioration de la liaison Grenoble – Aix-en-Provence/Est de PACA (coordination avec la Dréal PACA, pilote de l’opération à l’échelle de l’itinéraire interrégional)

             
            Un programme d’aménagement a été défini à partir d’une étude d’avant-projet d’itinéraire portée par le Département, comprenant onze aménagements de créneaux de dépassement dont trois en zone de montagne, quatre aménagements d’ouvrages modes doux dont un existant, deux zones de rectification de virage et dix-huit aménagements de carrefours.

            MISSION

            • Dossiers d’autorisation réglementaires (DUP, DLE, DDAE, CNPN)
            • Assistance MOA
            • Suivi de travaux

            SPÉCIFICITÉS

            • Itinéraire de 33 km
            • Réalisation des inventaires faune, flore, habitats, zones humides et corridors sur l’ensemble de la zone d’étude
            • Zone de montagne : altitude supérieure à 800 m
            Participer à des projets à impact positif

            Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

            • Ligne 17-Paris
              © Dietmar Feichtinger Architectes / Société du Grand Paris
            Biodiversité
            Eau
            Environnement réglementaire

            Ligne 17 nord du Grand Paris Express

            Le Bourget (Seine-Saint-Denis) – Le Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne)

              Maître d’ouvrage
              Société des Grands Projets
              Partenaires
              Sweco (mandataire), Ingérop, AIA
              Années
              2016-2025

              Conception environnementale et dossier d’autorisation environnementale

              La Ligne 17 Nord du Grand Paris Express est une ligne de métro automatique longue de 20 km et qui reliera Le Bourget RER et Le Mesnil-Amelot, via l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Cette ligne est composée de deux sections souterraines complétées par une section aérienne en viaduc entre Gonesse et Tremblay-en-France.
              Dans le cadre du marché de maîtrise d’œuvre de l’infrastructure, les ingénieurs environnement d’Actierra, filiale du groupe Ingérop, réalisent les missions suivantes :

              • Conception environnementale du projet : participation à la conception technique du projet, pilotage des études spécifiques, analyses multicritères des variantes de tracé proposées en avant-projet, participation à la démarche d’écoconception portée par la Société des Grands Projets
              • Réalisation des pièces du dossier d’autorisation environnementale : volets Loi sur l’Eau et Espèces protégées. Actualisation de l’étude d’impact du projet (en partenariat avec la société Iris Conseil), conformément aux décrets 2016-11/10 du 11 août 2016 et 2017-81/80 du 26 janvier 2017 relatifs respectivement à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes et à l’autorisation environnementale.

              MISSION

              • Conception environnementale
              • Dossier d’autorisation environnementale
              • Biodiversité

              SPÉCIFICITÉS

              Par son tracé alternant sections aériennes et sections souterraines dans des environnements variés, la Ligne 17 du Grand Paris Express est susceptible d’impacts sur l’ensemble des domaines environnementaux. Ingérop, responsable des études environnementales, intervient dans la production, le pilotage et la coordination de nombreuses études thématiques :

              • Production et coordination des inventaires écologiques, inventaires zones humides
              • Pilotage et coordination des études hydrogéologiques, vibratoires, électromagnétiques, de pollution des sols et d’insertion paysagère

              CARACTÉRISTIQUES DE L’OUVRAGE

              • 2 tunnels de 6 km chacun
              • 2 puits de départ de tunnelier par tronçon
              • 4 gares souterraines
              • 15 ouvrages annexes
              • 1 section aérienne de 5,5 km dont un viaduc de 3 km
              • 1 gare aérienne en correspondance avec le RER (Parc des Expositions)
              Participer à des projets à impact positif

              Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

              • Poste haute tension
                © RTE
              Environnement réglementaire

              Création de lignes et d’un poste électrique dans le Dunkerquois

              Nord

                Maître d’ouvrage
                RTE – Réseau de transport d’électricité
                Partenaires
                Ingérop
                Années
                2023 – En cours

                Des lignes et postes haute tension pour la décarbonation de l’industrie nordiste

                Depuis quelques années, le territoire du Dunkerquois connaît une nouvelle dynamique de réindustrialisation, qui conduit notamment à relocaliser des industries dans le secteur. La décarbonation des procédés, l’installation à venir de deux « giga-factories » et d’une usine de recyclage de batteries doit permettre à terme de réduire l’empreinte carbone française.

                RTE a reçu plusieurs demandes de raccordement de grands consommateurs électro-intensifs pour une puissance totale de 3 500 MW à l’horizon 2030.

                Ces projets sont concentrés à l’est du territoire du Grand Port Maritime de Dunkerque, près du poste électrique de Grande-Synthe (Nord).

                Pour y répondre, RTE a besoin de développer le réseau électrique à 400 000 volts dans le Dunkerquois. Il est ainsi envisagé de créer un nouveau poste électrique à proximité de celui de Grande-Synthe, raccordé par deux liaisons aériennes à deux circuits 400 000 volts d’environ 11 kilomètres allant jusqu’au futur poste Flandre Maritime à Saint-Georges-sur-l’Aa.

                MISSION

                • Dossiers règlementaires environnementaux (dossier de concertation, DUP, mise en compatibilité du plan local d’urbanisme – Mecdu)
                • Délimitation des zones humides

                SPÉCIFICITÉS

                Le territoire présente de nombreuses particularités : sensibilité écologique (ZNIEFF, réserves naturelles régionales, Natura 2000, trame verte et bleue, etc.), nombreuses zones humides, proximité avec plusieurs projets en cours de développement (CAP2020, ZGI 2, SNF, etc.).

                La première phase consiste à accompagner RTE dans la concertation pour le projet : établissement du dossier présentant les enjeux de l’aire d’étude, décrivant les différents fuseaux envisageables et les comparant de façon à proposer un fuseau de moindre impact au sein duquel le tracé sera défini.

                Cette première phase de concertation a eu lieu au printemps 2023.

                Elle sera suivie de l’établissement des différentes études nécessaires à l’obtention des autorisations administratives pour les lignes et le poste concernés.

                Participer à des projets à impact positif

                Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                • Écluse des Fontinettes
                  © Air Scanner
                Environnement réglementaire

                Doublement de l’écluse des Fontinettes

                Arques (Pas-de-Calais)

                  Maître d’ouvrage
                  VNF
                  Partenaires
                  Ingérop, ISL, SBE, HYL, Strates
                  Années
                  2021-2026

                  Augmentation de la capacité d’accueil de l’écluse des Fontinettes

                  Le projet global consiste à doubler l’écluse des Fontinettes, un ouvrage majeur de la liaison à grand gabarit Dunkerque Escaut située sur la commune d’Arques (Pas-de-Calais), pour permettre le passage de plus gros convois en lien avec le canal Seine Nord Europe.

                  Pour cela, trois grandes familles de scénarios sont envisagées :

                  • Nouvelle écluse parallèle à l’existante
                  • Nouvelle écluse désaxée, au droit de l’écluse existante
                  • Nouvelle écluse en amont de l’existante

                   
                  Chacune de ces trois familles se déclinant avec sas de 145 m ou de 195 m, avec ou sans bassins d’épargne, ceux-ci pouvant être séparés ou intégrés à la structure même de l’écluse.

                  Quel que soit le scenario retenu, le fonctionnement hydraulique du secteur sera impacté en raison de la modification de l’alimentation de l’étang de Batavia, aujourd’hui principalement alimenté par les sassées de l’écluse des Fontinettes.

                  La nouvelle écluse et le canal modifié s’insèrent dans un tissu très contraint : site classé de l’ascenseur à bateaux des Fontinettes, habitations, zone industrielle, ouvrage d’art ferroviaire, espèces protégées (ancienne briqueterie hébergeant des chiroptères), alignements d’arbres, etc., contraintes qui s’ajoutent aux contraintes hydrauliques.

                  MISSION

                  • Dossiers réglementaires (DUP, mise en compatibilité du plan local d’urbanisme – Mecdu, autorisation environnementale)
                  • Éco-conception en accompagnement de l’équipe de MOE

                  SPÉCIFICITÉS

                  Multiplicité des interfaces avec les autres spécialités intervenant sur le projet : hydraulique, géotechnique et hydrogéologie, réseaux concessionnaires, génie civil nouvelle écluse et avant-ports, ouvragistes, écologues, etc.

                  Participer à des projets à impact positif

                  Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                  • Bâtiment Mistral d’EDF à Marseille
                    © Architecte : Agence Leclercq Associés – Agence de perspective : My luckypixel
                  • Mistral Marseille
                    © Architecte : Agence Leclercq Associés – Agence de perspective : My luckypixel
                  • Mistral Marseille
                    © Architecte : Agence Leclercq Associés – Agence de perspective : My luckypixel
                  Bâtiment durable

                  Bâtiment Mistral d’EDF à Marseille

                  Marseille (Bouches-du-Rhône)

                    Maître d’ouvrage
                    Kaufman & Broad
                    Partenaires
                    Leclerc Associés, Ingérop, Arcora
                    Années
                    2022-2026

                    Construction en BEFA du bâtiment de bureaux Mistral à destination d’EDF

                    Dans le cadre de sa réorganisation, EDF a décidé de regrouper certaines de ses activités dites mixtes (tertiaires et activités) de la région de Marseille (Bouches-du-Rhône) sur un site unique, afin de renforcer les synergies entre ses métiers. Le projet prévoit d’accueillir une partie majoritairement tertiaire standard, complétée par une partie Process Métier à l’infrastructure spécifique. C’est dans ce contexte que Kaufman & Broad développe le projet de construction « Mistral » sur une surface de 30 000 m².

                    MISSION

                    • Assistance à maîtrise d’ouvrage en certification environnementale BREEAM
                    • Maîtrise d’œuvre environnementale (ACV)

                    SPÉCIFICITÉS

                    Le projet poursuit une démarche environnementale forte, notamment via la certification BREEAM INC visée au niveau Very Good. Le contexte réglementaire RE2020 appliqué sur les espaces de bureaux fixe également de forts objectifs énergétiques et carbone. La mission d’Actierra se décline sous plusieurs aspects :

                    • Recherche de solutions techniques pour maximiser les économies d’énergie, réduire l’impact sur l’environnement proche, amplifier le bien-être des usagers et améliorer l’empreinte carbone du projet
                    • Réalisation de l’analyse de cycle de vie
                    • Dépôt des dossiers de certification et accompagnements aux audits
                    • Suivi de chantier à faibles nuisances
                    Participer à des projets à impact positif

                    Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                    • Syctom
                      © Groupe-6 architectes
                    • Syctom
                      © Groupe-6 architectes
                    Bâtiment durable

                    Centre de traitement des déchets ménagers de Romainville

                    Romainville (Seine-Saint-Denis)
                    Pôle d'excellence de l'économie circulaire

                      Maître d’ouvrage
                      Syctom
                      Partenaires
                      Ingérop, Groupe-6, Bérim, Ginger, SPK Ingénierie, Carig
                      Années
                      2022-2029
                      Surface
                      25 300 m2

                      Reconstruction et restructuration du centre de traitement des déchets de Romainville/Bobigny

                      Le projet du Syctom consiste en la reconstruction et la restructuration du centre de traitement des déchets situé à Romainville et qui réceptionne les collectes d’ordures ménagères résiduelles de 22 communes de Seine-Saint-Denis, ainsi que du XIXe et d’une partie du XXe arrondissements de Paris. Ce projet est articulé en modules techniques ayant pour vocation de réceptionner et transférer les ordures ménagères et les déchets alimentaires, assurer la réception et le tri des collectes multi-matériaux ainsi que l’évacuation des déchets par voie fluviale. Il vise également à rayonner sur le territoire par le biais du pôle d’excellence de l’économie circulaire.
                      Cette opération permettra également d’améliorer l’intégration urbaine et architecturale du centre d’une part, et de mettre en œuvre le transport alternatif par voie fluviale pour les flux sortants d’autre part, en utilisant le passage existant sous l’ex-RN3 reliant la parcelle du centre existant au terrain dit « Mora-le-Bronze » situé en bordure du canal de l’Ourcq.

                      MISSION

                      • Maîtrise d’œuvre environnementale : accompagnement des équipes dans la conception environnementale du projet par la réduction de l’impact carbone des bâtiments (études en analyse de cycle de vie)
                      • Mission réemploi (analyse du diagnostic ressources, intégration de produits issus du réemploi dans la conception, réfaction des clauses réemploi pour le dossier de consultation des entreprises – DCE)
                      • Études thermiques réglementaires du projet (RT2012)
                      • Montage des dossiers de labellisation E+C-

                      SPÉCIFICITÉS

                      La conception environnementale est axée sur les principes suivants :

                      • Respect des niveaux Énergie et Carbone E3C1 (label E+C-)
                      • Mise en œuvre de matériaux biosourcés et de béton bas carbone
                      • Mise en place d’une démarche d’économie circulaire globale faisant appel au réemploi des matériaux de construction, au recyclage, à la prévention de l’obsolescence et à l’adaptabilité des bâtiments
                      • Conservation d’une partie des bâtiments existants (réduction de l’approvisionnement en produits neufs et des déchets issus de la déconstruction)
                      • Intégration d’une réflexion autour de la préservation de la biodiversité sur site (écologue, intégration paysagère, végétalisation…)
                      Participer à des projets à impact positif

                      Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                      • Village des athlètes
                        © Solideo_Dominique Perrault Architecte_Adagp
                      Aménagement durable

                      Village des athlètes à Saint-Ouen

                      Saint-Denis, Saint-Ouen, L'Île Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)

                        Maître d’ouvrage
                        Solidéo
                        Années
                        2018-2024

                        Maîtrise d’œuvre urbaine, réemploi et économie circulaire

                        Le Village des athlètes olympiques et paralympiques a été conçu et réalisé par une équipe pluridisciplinaire menée par Dominique Perrault. Ingérop est intervenu comme bureau d’études, aux côtés de TER, Une Fabrique de la Ville, Citec, Urban Eco, Françoise Folacci et Jean-Paul Lamoureux.
                        Outre l’élaboration du plan masse et les missions de maîtrise d’œuvre complète pour la démolition et la réalisation des espaces publics du Village, Ingérop a réalisé également la maîtrise d’œuvre complète de gestion des terres excavées dans une optique d’économie circulaire et de réemploi des matériaux.

                        MISSION

                        • Maîtrise d’œuvre de gestion des terres excavées, réemploi et économie circulaire

                        SPÉCIFICITÉS

                        Les missions de maîtrise d’œuvre d’Ingérop concernant la gestion des déblais sont multiples :

                        • 150 000 m3 répartis sur 3 lots
                        • Évacuation par voie fluviale
                        • Refertilisation des sols et réemploi des terres pour les besoins du projet
                        • Problématiques de gestion de terres polluées par les anciennes activités du secteur de Saint-Denis/Saint-Ouen
                        • Études AVP/PRO, DCE
                        • Pilotage et suivi des entreprises de génie civil en charge des travaux, traçabilité et documents d’exécution
                        Participer à des projets à impact positif

                        Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?

                        • L'île Seguin
                          © UlyssePixel-shutterstock
                        Aménagement durable

                        Aménagement de l’Île Seguin

                        Boulogne (Hauts-de-Seine)

                          Client
                          SPL Val de Seine Aménagement
                          Partenaires
                          Ingérop, AEI, Michel Desvigne Paysagiste, Le studio Sanna Baldé, RCR Arquitectes, OASIIS, Vulcanéo, Althing
                          Année
                          2012-2028

                          Stratégie environnementale pour l’aménagement, les infrastructures et les ouvrages de l’Île Seguin

                          La SPL Val de Seine Aménagement a confié à Ingérop et son groupement la maîtrise d’œuvre urbaine et maîtrise d’œuvre générale des aménagements, infrastructures et ouvrages de l’Île Seguin pour une durée de huit ans.
                          L’aménagement des 11,5 hectares de l’Île Seguin concentre les principaux enjeux du projet d’aménagement de la ZAC Seguin Rives de Seine.
                          Située au cœur de la Vallée de la Culture, la friche des usines Renault, qui occupait historiquement l’Île Seguin, est un espace en pleine mutation destiné à accueillir une programmation diversifiée : Seine Musicale, galerie d’art, cinéma, équipement sportif, studios de télévision, etc.

                          MISSION

                          • MOE urbaine
                          • MOE technique et générale

                          SPÉCIFICITÉS

                          La mission consistait à :

                          • Établissement de la stratégie de développement durable à l’échelle de l’Île (objectifs, actions, indicateurs)
                          • Synthèse avec les promoteurs (comme par exemple, le cahier des charges de cession de terrain, les fiches de lot, le suivi des interfaces)
                          • Accompagnement dans les procédures réglementaires : étude d’impact, dossier d’autorisation environnementale unique
                          • Réalisation d’un observatoire de la biodiversité à l’échelle de l’Île, voire de l’agglomération : définition des besoins, des contraintes et des procédés avant la mise en place à plus grande échelle
                          • Réalisation d’études techniques en lien avec l’adaptation au changement climatique :
                            > Simulation microclimatique à horizon 2050 du projet pour orienter les choix d’aménagement
                            > Analyse de la palette végétale proposée et de l’aménagement du jardin au regard du confort des usagers, de la résilience des végétaux et de son attraction pour la biodiversité
                            > Analyse fine des besoins des végétaux, couplée avec une analyse des modèles météorologiques de milieu du XXIe siècle afin de dimensionner au mieux le système d’arrosage à l’eau de pluie
                          Participer à des projets à impact positif

                          Vous souhaitez participer à des projets à impact positif ?